La BD

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #950
    nicolas urbansylesis
    Participant

    Amateur de Bandes Dessinées par la faute de ma soeur qui jadis me trainait dans des salons en quêtes de dédicaces, mes gouts sont plutot clairs : le domaine animalier ( BlackSad, Jack Wolfgang, de capes et de Crocs), la SF ( UW1, Travis…) ainsi que quelques comics et manga à l’occasion.
    Cette semaine, dans la newsletter électronique des librairies BDfugue, je suis tombé sur un album particulier : Goldorak. Un travail collaboratif de cinq auteurs français dont Denis-UW1-Bajram en 180 pages. Un petit feuilletage en ligne, hum, ca a l’air bon : j’ajoute aux envies.
    J’ai craqué deux jours plus tard en le voyant en supermarché.

    J’ai connu le dessin animé et l’ai apprécié, mais pas plus que d’autres séries comme les Chevaliers du Zodiaque ou Nicky Larson, voir des robots Géants plus récents comme RahXephon. Cette fois par contre, je n’ai pas sû lâcher l’album. L’enfance nous faisait-elle voir les choses plus simplement ou savais-je à présent apprécier les nuances de caractères ?
    L’histoire de l’album se passent dix ans après la fin de la série. L’empire de Vega a été vaincu, Arcatarus et Fenicia sont reparti pour la planète Euphor, tandis que Venusia et Alcor sont passés à autre chose. Hors, une mission sur la Lune approte une triste nouvelle : Vega est de retour. Pire, un Golgoth est envoyé à Tokyo et le pays est face à un ultimatum : la population a 7 jours pour quitter l’archipel afin que les survivants de Vega puissent s’y installer. Il faudrait faire appel à Goldorak, mais nul ne sait où il est…

    Au niveau du dessin, et surtout des couleurs, on est dans du très haut niveau : c’est beau et ca sert très bien la narration. L’histoire elle-même est géniale : comme je l’ai mentionné, les personnages sont tout en nuance et l(on voit des facettes qu’on ne soupçonnait pas forcément. Et ce n’est pas l’effet nostalgie qui parle parce que j’en ressent très peu ici : certaines scènes faisant écho au dessin-animé m’ont d’ailleurs laissé de marbre alors qu’elles feront bondir de joies les fans. Non moi ce que j’apprécie, c’est voir des personnages qui ont vécu chacun de leur coté tenter de se retrouver pour mettre un terme à une guerre. Une très belle histoire pour un très beau message.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.